Ce site Web est en cours de développement. Les sections seront disponibles progressivement dès qu'elles seront terminées.


Dans le sillage de l’exemple établi par le guide de l’Association médicale canadienne (AMC) sur l’évaluation médicale de l’aptitude à conduire depuis la publication de la première édition en 1974, il y a de cela près d’un demi-siècle, cette 10e édition fournit des renseignements pratiques et à jour aux spécialistes de la santé qui ont à déterminé qu’un patient ou une patiente a une maladie pouvant affecter son aptitude à conduire. Compte tenu de cette orientation, les renseignements cliniques sur le diagnostic et l’évaluation de divers problèmes de santé ont été réduits au minimum pour que le personnel médical puisse accéder rapidement aux conseils quant aux effets de ces problèmes sur l’aptitude à conduire. 

Cette édition comprend les récentes recommandations de la Société canadienne de cardiologie (SCC), publiées en anglais en 2023. Elle tire également profit de nombreuses revues systématiques des publications menées sous les auspices du Centre de recherche sur les accidents de l’Université Monash (Monash University Accident Research Centre), publiées dans la 3e  édition du rapport Influence of Chronic Illness on Crash Involvement of Motor Vehicle Drivers (Charlton et coll., 2021) (souvent appelé « rapport Monash »). 

Toutes les sections de ce guide ont été révisées par leurs auteurs respectifs et autrices respectives, et les références ont été insérées dans chaque section pour permettre au lectorat intéressé d’approfondir ses connaissances s’il le souhaite. Les références se veulent également une manière de justifier facilement les normes médicales d’aptitude à la conduite si celles-ci sont remises en question, situation de plus en plus fréquente pour les bureaux des véhicules automobiles.

Voir le guide